samedi 30 octobre 2010

Indian Creek



Indian Creek
Un hiver au coeur des rocheuses
Pete Fromm
Gallmeister, 2006
 
 
 
 
 
 
 
 
Tadam! Enfin! Armande, le voici ce roman que tu m'avais offert lors du swap"Par ici la bonne swap" en (euh...) 2008.
 
 
 
Étudiant d'à peine vingt ans, Pete Fromm accepte sans trop réfléchir la proposition qui lui est faite de surveiller "deux millions d'oeufs de saumon pour l'Etat de l'Idaho". Cela implique en effet de passer l'hiver dans les Rocheuses, tout seul la majeure partie du temps, logeant sous une grande tente chauffée au poêle à bois, relié au monde par un téléphone situé à dix miles de là (à raquette)  et une route impraticable sauf par moto-neige.
 
Sa préparation antérieure? Un peu de camping sauvage et la lecture de livres de trappeurs. Il ne sait ni faire la cuisine, ni utiliser une tronçonneuse ("c'est quoi une corde de bois?") , ni utiliser un levier de vitesses. Il débarque donc dans son campement accompagné de Boone, petit chiot qui deviendra une belle chienne, de kilogrammes de riz et haricots, d'un fusil et de quelques livres pouvant s'avérer utiles pour la vie à la dure.
 
Après des débuts maladroits, il se débrouille plutôt bien, maîtrise les crises de solitude, apprécie la nature, la neige, le froid (ça vaut mieux, dans le coin la température peut descendre à moins quarante sans remonter au dessus de moins dix l'hiver ), rencontre des chasseurs de lions des neiges, d'ours, et finit par préférer la tranquillité...
 
"Pendant tout ce temps passé à regretter ce que je manquais dans l'autre monde, jamais je ne m'étais rendu compte de ce que je manquerais en quittant Indian Creek. (...) Il me restait toute une vie à vivre dans la civilisation , mais à peine quelques mois ici."
 
Avec ce récit apparemment tout simple de l'apprentissage de la vie en pleine nature, sans fard et avec drôlerie, l'auteur fait bien revivre son évolution au cours de ces longs mois d'hiver, faisant passer son émotion et son plaisir. Des moments intenses, tels la fuite du puma, la rencontre avec le lynx, l'éclipse, ... En bonus l'épilogue racontant comment il est devenu écrivain, grâce justement à Indian Creek.
Une lecture sympathique, même si on n'y retrouve pas vraiment de dimension et de réflexion écologiques.
 
Les avis de hélène, Gwenaellefolfaerie, Isabelle, qui propose des photos et d'autres liens...

Partager cet article


Commenter cet article

Gwenaelle Il y a 2 ans


Un bon moment de lecture avec de l'humour en prime et une belle évolution du personnage/auteur...



keisha Il y a 2 ans


@ Gwenaelle


Tu pourrais donc lire du nature writing alors...



juliette Il y a 2 ans


C'est chouette! je suis contente que tu aies aimé.



keisha Il y a 2 ans


@ juliette


Tu sais, dès qu'il y a de la nature et quelques bestioles plus ou moins sauvages, je suis ravie! J'ai encore plein de lectures de ce genre à venir!



choco Il y a 2 ans


J'applaudis !



keisha Il y a 2 ans


@ choco


Tu parles! Aucun risque que je n'aime pas...



Karine:) Il y a 2 ans


Vois-tu, le fait, justement, qu'il ne contienne pas de réflexion écolo me tente particulièrement.  Je commence à en avoir assez de cet aspect, très présent dans ma vie et dans mes pensées
(et il le faut bien, hein) mais dans les livres, j'ai hâte de lire autre chose... Je le note donc!



keisha Il y a 2 ans


@ Karine:)


Tu sais, je n'aime pas non plus les trucs écolos trop démonstratifs et les grands discours, mais quand c'est léger et intelligement exposé, en douce, ça me va bien... Il m'en faut une dose quand
même...


Mais je te comprends, si dans ta vie cela est trop présent (ici, ça va, c'est très light) tu n'as pas envie de le retrouver.


Bonne lecture alors!



Aifelle Il y a 2 ans


Je l'ai déjà noté et je finirai bien par le lire



keisha Il y a 2 ans


@ Aifelle


Quand tu sortiras de ton hibernation "zéro livre voyageur", je suis prête!



In Cold Blog Il y a 2 ans


En lisant ton résumé, j'ai beaucoup pensé à Into the wild, l'humour en plus, peut-être... Et tout comme Karine, le fait qu'on soit dispensé de bla bla environnementaux serait un plus
pour moi. Noté, donc.



keisha Il y a 2 ans


@ In Cold Blog


Pas lu Into the wild, mais il me semble que cela se termine mal...


Je te dirai comme à Karine:), quand le blabla est trop lourdingue et culpabilisateur, je n'aime pas non plus, mais quand c'est intelligent, bien amené sans trop insister, quitte même à présenter
diverses façons de voir, j'aime bien. Et si c'est bien écrit et avec de l'humour, que demander?



Dominique Il y a 2 ans


j'ai bien aimé ce récit enmpreint d'amour de la nature, simple comme tu le dis mais en même temps nous invitant à apprécier une nature préservée



keisha Il y a 2 ans


@ Dominique


Un séjour qui aurait pu mal tourner, le héros a eu quand même un peu de chance... Il chassait aussi, pour se nourrir. Mais il n'est pas resté insensible aux charmes de la nature sauvage.



Ellcrys Il y a 2 ans


Ce roman m'intéresse mais je pense attendre qu'il sorte en poche, car honnêtement mon porte-monnaie risque de me faire la tête sinon...



keisha Il y a 2 ans


@ Ellcrys


En fait c'est un récit basé sur des faits réels. Si tu veux un prêt, le livre peut bouger...



Armande Il y a 2 ans


Je suis contente que le roman t'ait plu... Il a dû pousser un grand cri de bonheur quand tu l'as libéré de ta PAL ;-)



keisha Il y a 2 ans


@ Armande


Il a fallu les commentaires je ne sais plus où pour que je me décide, quelle honte quand même! Surtout que c'est tout
à fait le genre de lecture que j'aime!



Géraldine Il y a 2 ans


C'est tentant, mais est-ce si orginal que ça ? N'est pas un énième roman initiatique, un peu à la "into the wild"?



keisha Il y a 2 ans


@ Géraldine


Pas lu into the wild, sauf que je sais que ça se termine mal? Ici , c'est tiré d'une expérience réelle, le héros a plus de chance... Mais tu sais bien que j'adore les récits qui se passent en
pleine nature (et garanti sans limaces, ici!)



dasola Il y a 2 ans


Bonjour Keisha, je ne suis pas trop fan de ce genre de lecture, je passe. Bon samedi.



keisha Il y a 2 ans


@ dasola


Bonjour dasola, eh oui, heureusement il y a de quoi satisfaire des goûts très différents dans les livres proposés en librairie ou bibli! Pour ma part, j'aime bien et en lis beaucoup en ce moment.



Géraldine Il y a 2 ans


A propos de limace, surveille bien mon blog, le jour approche !



keisha Il y a 2 ans


@ Géraldine


J'ai peeeeeeeeeeeeeeur !



Papillon Il y a 2 ans


Un grand coup de coeur pour moi !


Je suis toujours dans Désert solitaire d'Abbey et je me disais que ce livre était à l'été ce que Indian Creek est à l'hiver !



keisha Il y a 2 ans


@ Papillon


Edward Abbey reste le meilleur... A lire Désert solitaire, on a chaud, on a soif...


Mais Indian Creek m'a bien plu aussi. Actuellement je lis L'or des fous de Schultheis (ben oui, gallmeister nature writing, vive ma bibli!), là on a la montagne, neige, froid, et aussi des
balades en canyon, chaleur, soif. Dans le Colorado.



Mélo Il y a 2 ans


Je l'avais déjà croisé sans m'attarder plus donc je le découvre par ton article. Intéressant. D'autant plus que c'est basé sur une expérience vécue mais je ne pense pas le lire.


Tiens, toi aussi tu as du retard dans la lecture des livres de swap ? ;)



keisha Il y a 2 ans


@ Mélo


Ah bon, pas tentée?


En fait, le retard, c'est pour les livres qui m'appartiennent, car e lis en priorité les livres voyageurs et de la bibli, c'est terrible!



Marie Il y a 2 ans


Ce livre s'était égaré dans les profondeur de ta pal ?! hihihi...


Bon sérieusement, c'est le genre de lecture qui va bientôt être de saison pour moi ! Déjà j'ai allumé la cheminée. Ce roman doit bien se lire devant des fammes dansantes...  ;-)






keisha Il y a 2 ans


@ Marie


Ma PAL n'a pas de profondeur, mais elle a du mal à se faire entendre quand crient les livres voyageurs et ceux de la bibli!


Toujours agréables, les flammes...



Cryssilda Il y a 2 ans


Ce livre fut un gros coup de coeur ! Contrairement à toi, j'ai trouvé dans ce livre que Pete découvrait petit à petit la nature, et alors qu'au début il tue pour s'ammuser, il apprend petit à
petit à respecter son environnement.



keisha Il y a 2 ans


@ Cryssilda


Tout à fait d'acord, il y a une évolution chez lui.



maggie Il y a 2 ans


Décidément, j'ai l'impression que tout le monde connaît ce livre suaf moi ! Depuis "into the wild", je m'intéresse à ce genre de récit, retour à la nature... Peut-être que je lirai s'il tombe par
hasard entre mes mains...


Ps : Tu as raison et j'ai la mémoire courte : tu chroniques aussi de nombreux classiques comme guerre et paix que j'espère pouvoir lire mais l'achat n'est prévu que lorsque ma monstrueuse PAL
aura un peu diminué !!!!



keisha Il y a 2 ans


@ maggie


Il va falloir que je m'intéresse à Into the wild, mais mon coeur sensible préfère quand le héros s'en tire... Si tu
aimes ce genre de récits, ça tombe bien, il y  a du choix , tu peux regarder ma rubrique "nature inside" colonne de droite. J'y place même des classiques maintenant, comme quoi !


J'aime beaucoup les classiques, mais curieusement ils ont tendance à être bien ventrus, surtout les victoriens d'ailleurs. Ou les russes... Tant pis, ils valent la peine.






l'or des chambres Il y a 2 ans


Depuis le temps qu'il me tente celui là, je finirais bien par le lire....


Bon dimanche Keisha



keisha Il y a 2 ans


@ l'or des chambres


Une sorte de classique des blogs...


Bon dimanche à toi aussi! Ici il fait un temps superbe.



Manu Il y a 2 ans


Sans moi !



keisha Il y a 2 ans


@ Manu


Il n'y a que dans le livre qu'il fait si froid, heureusement!



Ellcrys Il y a 2 ans


Merci de la proposition Keisha. Je serais bien tentée pour le lire... Il me fait envie.



keisha Il y a 2 ans


@ Ellcrys


Je te l'nvoie dès que possible. redonne moi quand même ton adresse, par mail bien sûr.



Hélène Il y a 2 ans


AH, tu es d'accord avec moins, les réflexions philosophiques ou écologiques manquent un brin quand même...



keisha Il y a 2 ans


@ Hélène


Je ne demande pas des tartines indigestes et raides, mais un p'tit chouaïa de prise de conscience pour le lecteur, j'aime bien, avec quelques exemples bien choisis.



Ellcrys Il y a 2 ans


Merci beaucoup. Je t'envois mon adresse tout de suite. Bisous



keisha Il y a 2 ans


@ Ellcrys


En fait je l'ai, mais maintenant je vérifie car parfois il y a eu déménagement, c'est arrivé!



u peuplSuzanne Il y a 2 ans


Contente que tu aies aussi aimé. Pas un chef d'oeuvre mais il se lit très bien.



keisha Il y a 2 ans


@ Suzanne


Voilà, il se lit très bien! Mais dans le genre nature plus désertique, Abbey a écrit des chefs d'oeuvre ou en tout cas s'en est approché!



herisson08 Il y a 2 ans


Bon je ne note donc pas, pas tout à fait pour moi je pense!



keisha Il y a 2 ans


@ herisson08


J'aime ce récit "dans la nature", mais pas question d'y passer l'hiver, là bas!



nathalia Il y a 2 ans


Bonsoir Keisha


Tu as bien sur éveiller ma curiosité car je me demande bien comment on peut surveiller des oeufs de saumon dans une rivière ???


J'ai moi aussi trouvé desert solitaire d'Abbey à la biblio (pas original car déja dit par une autre blogueuse) et j'espere bien croiser aussi la route d'Indian Creek.



keisha Il y a 2 ans


@ nathalia


Oh, un p'tit boulot pas fatigant ni prenant, mais il fallait être là pour éviter que les oeufs ne gèlent ou soient mangés, c'es tout. Il avait plein de temps libre!


J'espère que tu aimeras Désert solitaire, si tu n'accroches pas essaie au moins le feu sur la montagne, du même auteur, un très beau roman, peut être plus attractif pour une première découverte.


Indian Creek : si tu ne le trouves pas, sache qu'il va commencer à voyager...



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


C'est fou mais je crois que je suis complètement hermétique aux romans "naturistes", grand air tout ça - enfin je veux dire, ça ne m'attire pas comme au premeir abord, presque comme la poésie. Il
faudra quand même que je tente un roman dans le genre un de ces 4.



keisha Il y a 2 ans


@ A girl from earth


Méfie toi, naturiste c'est autre chose... Surtout à moins quarante degrés, à éviter...


J'aime les romans grand air, comme tu dis. Tu devrais bien tenter Le gang à la clé à molette, avec le côté fou fou cela pourrait accrocher? A propos de fou, j'ai démarré Vice caché de Pynchon,
pour l'instant c'est moins (un poil moins, disons) déjanté, mais quel style! Remarque, pas besoin de faire dans le givré, avec ce qu'ils fument dans ce roman... Finalement, je réessaierais bien
Robbins, après ça, cela se ressemble, bizarre...


Sache que j'ai aussi du mal avec la poésie...


Quant à la nature, j'ai rigolé avec Géraldine sur les limaces (jetons un voile pudique sur vos réactions...), mais elle a promis d'en parler sur son blog- a_hum!



le Merydien Il y a 2 ans


En fait il existe en poche dans la nouvelle collection de chez Gallmeister c'est comme ça que je l'ai lu. C'est moins littéraire que du jack London, mais plus drole aussi (je parle sur de vieux
souvenirs). Tiens je me suis pris le Abbey il est dans mon immense PAL avec le retour du gang de la clé à molette. En revanche , pour Robbins, je sens que je vais laisser passer encore beaucoup
d'eau sous les ponts.



keisha Il y a 2 ans


@ le Merydien


Il était temps que Gallmeister se lance dans le poche! J'ai acheté La rivière de sang.


Oui, ce n'est pas vraiment littéraire, moins que Abbey je trouve (sans parler de London). J'espère que ce Gang te plaira, j'ai peur maintenant, mais pourquoi le deuxième volume? Tu as lu le
premier? J'espère que ce ne sera pas trop givré pour ton goût, Abbey a écrit une petite merveille plus classique intitulée Le feu sur la montagne. Pour les récits nature purs et durs, tu as le
superbe Désert solitaire.



emiLie Il y a 2 ans


J'aime beaucoup ce genre de livre avec leur côté nature, tant pis pour le côté écolo ;-)



keisha Il y a 2 ans


@ emiLie


Le héros, à moins de ne manger que du porridge ou autre, doit chasser pour se nourrir. Mais il évolue et est de plus en plus sensible à la nature.



Brize Il y a 2 ans


"avec drôlerie" ???


Il y a un moment de cela, une bibliothécaire m'avais carrément dissuadée de l'emprunter, en me disant que ce récit était vraiment très dur !


Bon, je te rassure, depuis je l'ai emprunté (même pas peur !)... mais jamais lu, car il s'est toujours fait doubler par d'autres.


En attendant, ça prouve bien que les perceptions des uns et des autres... !






keisha Il y a 2 ans


@ Brize


Très dur? Elle ne confond pas avec Into the wild? (que je n'ai pas lu, mais là dedans il semble que le héros s'en tire très mal)


Tu peux lire Indian Creek, bien au chaud.



Brize Il y a 2 ans


Non, non, elle ne confondait pas : elle me disait qu'il allait être surpris par les rigueurs du climat, auxquelles il n'était pas du tout préparé etc.etc.



keisha Il y a 2 ans


@ Brize


Eh bien il s'en est parfaitement bien sorti et a supporté le froid, rangé sa dizaine de stères de bois, chassé le petit et gros gibier, commis quelques imprudences et a eu de la chance, mais ça,
c'est partout pareil!


Comme quoi on peut avoir des impressions de lecture différentes!



Constance Il y a 2 ans


J'ai été traumatisée par la même histoire en plus sombre, Into the wild... Du coup je ne pense pas lire ceui-ci.



keisha Il y a 2 ans


@ Constance


J'ai peur de lire Into the wild, j'aime bien quand le héros s'en sort! Pour Indian Creek, tu peux y aller, tu ne seras pas traumatisée!



dominique Il y a 2 ans


Je ne suis pas fanatique de vie en pleine nature, avec seulement le contact avec des bêtes. Il me faut la ville, ou alors les deux. Cette collection ne me tente pas. Sauf Sukkway Island parce
qu'il y avait un drame familial.


Je t'avais envoyé des livres aussi en 2008 pour un swap. Je crois que c'était Dorian Gray et le Conte de Kate Sedley.



keisha Il y a 2 ans


@ dominique


Heureusement que le héros avait son chien comme compagnon, un peu plus domestique!


Eh oui, ces deux livres sont toujours sur mes étagères... J'ai tendance à lire d'abord les livres qui ne
m'appartiennent pas! Merci du rappel, mais tu vois que j'y arrive un jour quand même...



zarline Il y a 2 ans


Bon noté et renoté mais je ne trouve pas le temps de faire diminuer ma PAL alors ma LAL, je n'en parle même pas. Pour Into the Wild, j'ai beaucoup aimé. Une lecture à ne pas mettre entre toutes
les mains cependant. Ma mère a tellement flippé en voyant le film qu'elle me fait une scène à chaque fois que je pars dans mes trips nature et vie sauvage



keisha Il y a 2 ans


@ zarline


Je n'ose pas lire Into the wild, ça va me poursuivre aussi... Tu pars vraiment dans les trucs très sauvages?



zarline Il y a 2 ans


Moins cette année par manque de temps mais je fais pas mal de rando à pied ou à cheval en autonomie. Rien à voir avec le héros d'Into the wild donc mais c'est vrai que le livre fait réflechir...



keisha Il y a 2 ans


@ zarline


Chouette! Mais bon, si on prévient qu'on va là, et à quelle heure on pense revenir, c'est prudent quand même?


Remarque, parfois je fais juste des courtes balades pas loin de chez moi, et je me dis "s'il m'arrive quelque chose, on ne me trouvera pas là..."



Restling Il y a 2 ans


J'aurais un peu peur de m'ennuyer en lisant ce roman...



keisha Il y a 2 ans


@ Restling


Oh il se passe toujours quelque chose, cela se lit agréablement, et c'est assez court comme récit.





Je pensais que tu étais plus enthousiaste. Ton avis est mitigé!



keisha Il y a 1 an


@ claudialucia


Le côté vraiment improvisé m'a laissée rêveuse quand même. Pas d'enthousiasme, mais quand même une bonne lecture.

jeudi 28 octobre 2010

Bifteck



http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/Grandes110/8/6/7/9782752904768.gifBifteck
Martin Provost
Phébus, rentrée littéraire 2010
124 pages carnées
 
 
 
Il était une fois, au fin fond de la Bretagne bretonnante, au cours de la Grande Guerre qui ne fut hélas pas La Der des Ders, une boucherie tenue de père en fils à Quimper par les Plomeur.
 
"Élevé au lait entier, le jeune André évolua rapidement dans la tradition ancestrale en travaillant au magasin dès l'âge de cinq ans."
 
Mais le jeune André n'est pas doué qu'en art boucher, il déploie aussi ses talents dans tout autre domaine, et les dames du coin font la queue dans la boutique. Ce qui devait arriver arriva : des couffins d'osier furent déposés anonymement sur le pas de la porte, et André, chez qui la fibre paternelle s'éveilla aussi très vite, prit sous son aile Tanguy, Yannick, Cédric, Pierric, Guénolé , Maryvonne et Gretchen (petit jeu : cherchez l'erreur, qui en fait n'en est pas une).
Las! Un mari cocu devint fort mécontent, et André et sa couvée durent fuir sur un navire, direction plein Ouest, pour un périple étonnant...
 
N'aimant pas franchement la viande rouge, ce Bifteck n'aurait jamais dû atterrir dans mon assiette, mais la chair est faible et les billets positifs. Assez vite le récit largue les amarres de la vraisemblance et flirte avec l'imaginaire, ce qui n'est pas pour me déplaire, mais me laisse cependant un goût d'inachevé. La pirouette finale est bienvenue mais le sort d'André m'a laissée coite.
 
L'auteur use d'une écriture ciselée et imagée allegro con carne ma non troppo mise au service d'une imagination débordante et fort originale. C'est sensuel, oui!
 
Les avis de : Brize (merci!!),clara, tamara, beneboubou,cathulu,chiffonnette,

Commenter cet article

Dominique Il y a 2 ans


Côté saignant je suis plongée déjà dans un polar et puis on m'a dit que la viande il ne faut pas en abuser alors je fais régime !



Manu Il y a 2 ans


Je reste sur mon régime végétarien, malgré les billets tentateurs



Brize Il y a 2 ans


Ah oui, surprenant, le sort d'André  !



Schlabaya Il y a 2 ans


Hé, hé... Prometteur, tout cela. Par contre, la couverture me fait penser à l'emballage du beurre Paysan breton, c'est normal ?



Alex-Mot-à-Mots Il y a 2 ans


Une écriture sensuelle sur fond de bifteck, je demande à goûter, même si comme toi, je ne suis aps très viande rouge.



Géraldine Il y a 2 ans


Ca a l'air assez spé... Pas tentée en fait.



cathulu Il y a 2 ans


La fin laisse sur sa faim effectivement !:)



Aifelle Il y a 2 ans


Je le lirai peut-être, mais pas d'urgence, il y a du monde avant lui



clara Il y a 2 ans


L'écriture est belle, j'ai aimé cette histoire entre conte et récit ....Une lecture détente!



Restling Il y a 2 ans


Les avis ont l'air assez tranchés sur ce roman. Du coup, je préfère passer mon tour, j'en ai tellement à lire !



mango Il y a 2 ans


:) Tu viens d'en terminer avec la viande et j'entre dans  le poisson avec "L'enfant poisson"! En plein dans l'alimentaire, quoi! Souhaite-moi bon appétit!



r1 Il y a 2 ans


Je vous avais prévenue, pourtant !
(Vous voyez, on a quand même quelques goûts en commun...)



Marie Il y a 2 ans


Pour ce livre, même ton joli billet ne me convaincra pas !  ;-)






Midola Il y a 2 ans


Je l'ai commencé hier soir... Pour le moment, c'est plutôt surprenant !



Gwenaelle Il y a 2 ans


Allegro con carne... ma e troppo forte per me!



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


J'aime beaucoup ton billet très évocateur. Moi le titre m'aurait attiré comme ça, la couverture aussi, et ton commentaire donne bien envie de s'y plonger. Quasi sûre de le trouver bientôt en bib'
celui-là!



sylire Il y a 2 ans


Celui-là, non, vraiment il ne me tente pas...



Maeve Il y a 2 ans





Déjà, le titre, il fallait y penser :). Mouais bof...



nathalia Il y a 2 ans


Et bien je l'ai trouve à la biblio il y a 2 jours et je suis dedans, je me régale. Et tant mieux de te lire avec tant d'enthousiasme sans nous laisser sur notre faim. Martin Provost nous a
révéler Séraphine également et j'avais trop l'envie de poursuivre l'aventure avec lui, il se révèle être un bon et bien vivant, et de se livrer à l'état brut.



Constance Il y a 2 ans


Il me met l'eau à la bouche ce bifteck !!!



Constance Il y a 2 ans


Le livre...



dasola Il y a 2 ans


Bonsoir Keisha, j'ai lu ce roman et je n'ai pas éprouvé l'envie de faire un billet dessus. Cela commence très bien (j'aime beaucoup l'écriture de M. Provost) mais l'histoire se termine en eau de
boudin pardon de eau de burger et c'est bien dommage. Bonne soirée.



lasardine Il y a 2 ans


végétarienne depuis des années, je ne me suis pourtant pas privée de dévorer ce succulent bifteck!!!



choco Il y a 2 ans


Comme lasardine, je crois que je me laisserais tenter :)



choco Il y a 2 ans


je suis une végétarienne coriace ! ^^



keisha Il y a 2 ans


@ choco


Moi je suis "végétarienne friendly" si tu veux... J'adore trop les légumes... (mais, euh, pas que...)



Edelwe Il y a 2 ans


Je ne suis pas trop convaincue...je passe donc.



keisha Il y a 2 ans


@ Edelwe


Un roman intéressant, bien écrit, mais la seconde partie est trop... bizarre...



Fransoaz Il y a 2 ans


Complètement à l'inverse de la plus part des billets c'est la première partie qui m'a dérangée avec une obligation absolue pour l'auteur de "bretonniser" son récit et ses personnages.



keisha Il y a 2 ans


@ Fransoaz


Tout à fait d'accord, il a bretonnisé pas mal, et aussi "boucherisé"...


A croire aussi que ses deux parties ne sont pas du même roman...