vendredi 31 mai 2013

Une fille, qui danse

Une fille, qui danse
The sense of an ending
Julian Barnes
Mercure de France, 2012
Traduit par Jean-Pierre Aoustin



Sur la foi de billets élogieux et le souvenir positif de mes lectures précédentes de Barnes, en ne lisant pas la quatrième de couverture, je me suis plongée dans ce roman, qui a tenu ses promesses et au-delà, me laissant à la dernière page plutôt assommée par les dernières révélations, toute frémissante et méditant des passages antérieurs.

Années 60, Angleterre, un quatuor d'étudiants, dont Tony, le narrateur et Adrian, si intelligent et différent des autres. Tony est amoureux de Veronica, mais ils se sont éloignés, et elle en fréquente un autre.

Comme j'ai envie que vous ayez la même belle expérience, je n'ai guère envie d'en dire plus sur ce roman empreint de mélancolie et cependant d'humour, bourré d'introspection et de réflexion, ainsi qu'extrêmement brillant et bien écrit.

Juste parler d'une fine appréciation de la mémoire, ici celle de Tony, évolutive et à géométrie variable.
Mais n'a-t-il pas prévenu assez tôt?
"Je dois souligner de nouveau que c'est mon interprétation actuelle de ce qui s'est passé alors. Ou plutôt, mon souvenir actuel de ma façon d'interpréter alors ce qui se passait à ce moment là."

Les avis de saxaoul, Laure, clara, il en existe bien d'autres, mais j'ai sélectionné ceux qui n'en disent pas trop.

66 commentaires:

  1. Il est tout en haut de ma Pal du coup !:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Barnes est anglais, donc déjà forcément on ne peut l'ignorer, de plus il a un certain talent pour les atmosphères...

      Supprimer
  2. Julian Barnes est une valeur sûre, je prendrai celui-ci à la bibliothèque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est aussi ma bibli qui fournit!
      De Bernes j'avais lu un essai sur Flaubert et deux romans, donc, pas question de passer à côté.

      Supprimer
  3. Lu à sa sortie et il est vrai qu'il est difficile d'en parler : beaucoup de finesse et de délicatesse dans ce livre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on raconte trop l'histoire, on perd le charme de la découverte, c'est mon avis et expérience de lectrice. Très subtil...

      Supprimer
  4. voilà qui fait envie... je note donc! bonne journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une valeur sûre...
      Et je viens de recevoir LE programme, donc dans les startings blocks!!! ^_^

      Supprimer
  5. Jamais vu Barnes ! Ce sera sans doute avec celui-ci que je commencerai car il me tente beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son essai sur Flaubert est remarquable, il a aussi écrit des romans adaptés au cinéma.
      Tu choisis!

      Supprimer
  6. Je voulais dire jamais lu et pas jamais vu (enfin, jamais vu non plus remarque)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne sait jamais, l'homme est francophile...

      Supprimer
  7. Ce livre est une très belle découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est ce pas? Et j'ai suivi les recommandations quant à la quatrième de couverture : niet!

      Supprimer
  8. Depuis Le Perroquet de Flaubert, apprécié, plus rien lu de lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce perroquet de Flaubert est sur mes étagères, je le relirais presque... ^_^

      Supprimer
  9. Il attend et ton billet va certainement lui faire gagner qq places...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chic chic! Il se lit vite, en plus...

      Supprimer
  10. Je suis contente que tu l'aies aimé aussi. C'est vrai que c'est difficile d'en parler sans trop en dire. C'est idiot, mais rien que d'y repenser, j'ai déjà envie de le relire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A la fin, il faut revenir à la première page pour bien la comprendre.

      Supprimer
  11. Tu as raison, il ne faut pas en dire trop ! Ce roman est vraiment surprenant Et effectivement, la qualité de l'écriture est remarquable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'écriture, oui, mais c'est Barnes, pas le dernier des derniers dans ce coup là!

      Supprimer
  12. Je n'ai entendu que des choses positives sur ce roman et j'ai très, très envie de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi, et comme c'était Barnes, hop!

      Supprimer
  13. Il me tente depuis longtemps, j'avais été refroidie par les critiques du Masque...; mais je crois que je vais me laisser tenter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai abandonné le Masque depuis un bout... Sont-ils crédibles avec leur façon de blaguer? Dans la production actuelle, ce roman est à lire.

      Supprimer
  14. Mon avis est bien plus mitigé. Je pense que j'attendais trop de ce roman. Et même si j'ai clairement apprécié l'écriture et la 1ere partie, la seconde m'a laissé plutôt froide.
    Mais les avis sont si enthousiastes que j'ai plus que l'impression d'être passée à côté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je n'avais pas lu la quatrième de couverture, la seconde partie était complètement inattendue, et, comme le narrateur, je n'ai rien vu venir (mais certains signes avant coureurs étaient un peu là).
      J'avoue un manque d'objectivité total face aux romanciers anglais... ^_^

      Supprimer
  15. C'est le premier livre de Julian Barnes que je lis, j'ai beaucoup aimé et j'en redemande!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Perroquet de Flaubert est plutôt un essai je pense, sinon tu as les romans ayant inspiré les films Love etc...

      Supprimer
  16. Un roman que j'ai aimé en le refermant, bizarrement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi bizarrement? La fin laisse sur une impression forte, en effet.

      Supprimer
  17. Je crois vraiment qu'il me plairait. Je vais l'attendre en poche ou à la médithèque...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les médiathèques, amies des lecteurs. ^_^

      Supprimer
  18. Je passerai tout tant que je n'aurai pas fini DonQ.^^ (enfin, tout en ouvrant l'oeil quand même)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien, bien, ouvre l'oeil, j'ai parfois des trucs à ne pas rater, dans ton créneau...

      Supprimer
  19. Je l'ai noté celui-ci !!! Il me fait diablement envie !!! J'ai vu une libraire qui le conseillait à LGL !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On devrait pouvoir faire confiance aux libraires... ^_^

      Supprimer
  20. Je l'ai écouté en audio (je ne recommande pas), n'ai pas compris le succès de ce roman. Puis, je l'ai lu et j'ai été enthousiasmée. J'aurais de toute façon eu besoin de deux lectures pour bien comprendre ce roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pratique pas le livre audio, j'aime bien revenir en arrière, vérifier, et ce roman ci mérite attention aux détails, et de le découvrir à son rythme. Je suis contente que tu aies persévéré et qu'il t'ait plu.

      Supprimer
  21. La rencontre avec Barnes ne s'est pas faite, je n'avais sans doute pas choisi le bon titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être. Ce n'est pas un romancier si facile, finalement. Son Perroquet de Flaubert, par exemple, n'est pas romancé...

      Supprimer
  22. Le titre, tout simple, m'a vraiment fascinée. je vais finir par le lire si ça continue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre français fait référence à une scène du livre, mais le titre original est tout autre.

      Supprimer
  23. Il est dans ma PAL, il faut que je le ressorte :)

    Métaphore
    Une idée d'indice pour le challenge "Jacques a dit" de ce soir à 20h?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai répondu "à la louche", mais passé 20 heures.

      Supprimer
  24. Vilaine! Il FAUT que je lise Julien Barnes, maintenant! Je veux être laissée sur le derrière moi aussi!

    RépondreSupprimer
  25. Tu as raison, n'en dis pas trop. il faut que je retrouve Julian Barnes, lu avec Le perroquet de Flaubert et un autre titre, je crois...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh alors c'est une vieille amitié, pas de souci...

      Supprimer
  26. J'en avais entendu parler à la radio, comme je n'ai encore rien lu de l'auteur j'avais ouvert grand mes oreilles ;0)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait! Il écrit finalement assez peu, mais c'est du bon.

      Supprimer
  27. depuis le temps que je note ce titre... il serait temps que je le lise!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dès qu'il a été disponible à la bibli, j'ai sauté dessus! Bonne lecture, je te souhaite de même.

      Supprimer
  28. Julian Barnes tient toujours ses promesses, c'est un de ceux dont je ne rate jamais la sortie d'un livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que tu l'aimes aussi; c'est vrai qu'il a l'air assez rare en nouveaux romans?

      Supprimer
  29. On se l'est offert dans la famille...j'attendais de voir passer un avis par-ci par-là, c'est chose faite, et très encourageant !! Le mystère que tu distilles est excitant :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des achats livre en famille? Voilà qui est sympathique! Bonne lecture à tous, Barnes, c'est du bon.

      Supprimer
  30. jamais lu cet auteur, je devrais apparemment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut-il commencer par ce titre? Je ne sais pas. Mais pourquoi pas?
      Un de ses romans a été adapté au cinéma par un français.

      Supprimer
  31. Je n'avais pas vu que tu l'avais lu (c'est juste avant que je ne revienne sur la blogosphère).
    Je l'ai vu à la bibliothèque municipale, je pense que je vais le prendre d'ici peu. Si je cherche à le lire en anglais je vais encore être en décalage de 10 ans avec tout le monde... Peut être en français maintenant, puis en anglais, tranquillement, dans quelques temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne te mets aucune pression, fais comme moi, lis-le en français (de toute façon je n'ai plus trop de livres à lire en anglais, le dernier démarré c'était Virginia Woolf -ses nouvelles, avec l'impression d'avoir placé la barre un peu haut)

      Supprimer
  32. J'ai fait l'impasse sur la quatrième de couverture, pour ne pas en dire trop non plus. J'ai bien aimé, des réflexions intéressantes et très pertinentes. Par contre je suis un peu perplexe sur la fin - je l'ai aimé en tant que choix de l'auteur pour clôturer le récit, c'est très bien trouvé même - c'est le rapport de cause à effet qui me laisse dubitative -certes il y a eu des paroles malheureuses et un emportement regrettable, mais quand même... je pense que les deux personnes en question (j'essaie de ne pas spoiler ^^) se seraient rencontrées de toutes façons vu leur lien de parenté et la suite relève de leur propre choix. Une très bonne lecture.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous les blogueuses sommes beaucoup plus prudentes que certains journalistes et veillons à préserver le plaisir de lecture et de découverte des lecteurs.
      On peut rester perplexe, en effet, mais qu'est ce que c'est bien fichu et bien raconté!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !