lundi 23 mai 2016

Défaite des maîtres et possesseurs

Défaite des maîtres et possesseurs
Vincent Message
Seuil, 2016



On ne peut guère accuser Vincent Message d'inonder le marché de ses romans: le précédent, Les veilleurs, date de 2009. Ce nouveau est moins épais mais tout aussi déstabilisant et original. Je dirais même, 'la grosse claque!'.

J'ai eu la chance de ne rien en savoir avant d'y plonger, mais juste écrire 'foncez' ne serait pas sérieux, alors voilà.

Où? Sur Terre. Une Terre ayant déjà pas mal souffert de désastres écologiques dus aux hommes. Quand? A une époque indéterminée, un bout de temps après l'arrivée sur Terre de voyageurs nomades, qui finalement dirigent tout, ont reproduit nos façons de fonctionner, avec privilégiés, pauvres, etc., y compris à l'égard des animaux, ceux qui travaillent pour nous, ceux qu'on mange, et ceux qui tiennent compagnie. Et les hommes? Traités comme nous, humains, traitons actuellement les animaux. Oui, les trois catégories précédentes...

Avant de filer en pensant 'ouh là, anticipation/imaginaire, pas mon truc' ou 'défense des animaux, ça va comme ça' ou 'écologie, ouais', sachez qu'on tient là un drôlement bon bouquin. Et plus subtil qu'on ne pourrait croire. Rien que le choix du décalage homme/animal en étranger de l'espace/homme est fort intelligent, et rien de tel que la visite d'une exploitation agricole et d'élevages d'humains pour vous plonger dans le malaise. On a beau aimer les vaches et les moutons, quand c'est transposé avec des hommes, là ça flingue!

L'évolution de Malo, son désir de sauver Iris donnent la touche romanesque sans laquelle un tel roman serait juste démonstratif. Il m'a fallu quelques chapitres pour comprendre où j'avais mis les pieds, et je ne l'ai plus lâché! Et puis, c'est fichtrement bien écrit, en plus. Bref, à découvrir absolument!

Les avis de charybde27, et sur babelio, avec passages aussi, et DrPlatypus (si j'ai bien trouvé?)

Video de l'auteur

66 commentaires:

  1. Il y a des jours où je pense que les hommes ne sont globalement pas mieux traités que les animaux ... bref, je note le roman, il me semble qui a des atouts pour me plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contrairement à son précédent, ce n'est pas un pavé. Comme je ne savais rien de l'histoire, j'étais un peu désorientée au début (mais j'aime ça)(non, je n'avais pas lu la quatrième de couverture) , mais dans mon billet j'ai un peu débroussaillé le terrain.
      Oui, il devrait te plaire!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Mais oui, totalement! J'adore ce genre de romans, na! ^_^

      Supprimer
  3. Le titre n'est pas forcément de ceux que l'on remarque, mais une bonne dystopie, je ne dis pas non !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aimerais beaucoup que ce titre soit plus visible sur les blogs, je l'ai trouvé à la bibli, et vite emprunté.

      Supprimer
  4. j'ai du mal avec ce type de récit, la route par exemple j'ai détesté, ben oui je dois faire partie des exceptions !!! je crois que j'ai un fond d'angoisse par rapport à ces thèmes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi détesté la route, principalement à cause de l'écriture et de détails comme le père qui fait tout pour passer inaperçu et tire un feu d'artifice à la fin (ah bon?)
      Mais là, rien à dire, on n'est d'ailleurs pas dans le post apocalyptique. Le pré, peut-être, mais pas plus que maintenant ici.
      En fait il s'agit bien plus de la défense des animaux...

      Supprimer
    2. oh j'ai adoré la Route ! m'enfin ... ;-)

      Supprimer
    3. M'enfin c'est comme ça, et surtout l'écriture, ce qui explique que je n'aie plus lu cet auteur, et pourtant, ses thèmes (cow boys, chevaux, Amérique) sont les miens!

      Supprimer
  5. Comme j'avais aimé son premier roman!!! Vais peut-être me laisser tenter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laisse toi tenter, laisse toi surprendre...

      Supprimer
  6. mais tu lis plus vite que ton ombre.... et tu donnes envie à chaque fois!Damned!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je délègue à mes deux chats... Oui, je lis vite, c'est sûr!

      Supprimer
    2. je le savais ! je l'ai dit l'autre jour : Keisha nous cache un secret !

      Supprimer
    3. Mes gamins de 6ème avaient toujours un moment d'arrêt quand je leur disais que mon chat corrigeait leurs copies... J'adore les 6ème!

      Supprimer
  7. Sans doute mon plus gros coup de coeur de la rentrée de janvier ! Comme tu dis, bien plus subtil qu'on peut l'imaginer à l'aune du résumé, que ce soit sur la forme ou sur le fond. Dommage qu'il n'ait pas plus fait parler de lui...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carrément! Je suis entièrement d'accord (j'ai juste trouvé un bel article que j'ai mis en lien, rien sur le blog)
      Je trouve extrêmement dommage, oui, qu'on en ait si peu parlé, j'ignore pourquoi, car ce roman a absolument tout pour plaire (OK on n'est pas chez les licornes arc en ciel, mais il ne faut pas fermer les yeux)

      Supprimer
    2. Oui oui, je confirme, l'article que tu as mis est bien le mien (mais sous mon vrai nom puisque j'écris aussi des chroniques pour le boulot :) )
      C'est d'autant plus étonnant que la notion d'antispécisme est une notion qui commence à être en vogue et que c'en est une illustration plus que fine. Il aura peut-être une belle deuxième vie en poche !

      Supprimer
    3. Je crois que ce roman est sur une liste pour un prix, le prix orange, à suivre, donc. (Liste des cinq finalistes avec La grande arche, un excellent roman aussi d'ailleurs)
      J'avais bien compris finalement les multiples identités, bravo, très bon billet professionnel.
      J'espère de tout coeur que ce roman aura une belle vie, on en parle trop peu sur les blogs (ceux que je suis, en tout cas)

      Supprimer
  8. Un roman avec "message" en somme ...?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne rigole plus (OK, fallait la faire, elle est faite). Pour la peine, prière de se jeter su cette lecture, et on en recause, non mais.^_^

      Supprimer
  9. Tellement pas mon truc, et pourtant j'ai envie de te faire confiance et de me laisser tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est absolument une lecture pour toi, je sens que je vais établir une liste de romans que tu dois absolument lire (et me remercier, même pas besoin)

      Supprimer
    2. Jérôme me fait rire ! Je ne suis pas fan de SF mais l'idée que ce roman soit du très bon et soit passé totalement inaperçu me chagrine et me donne envie d'aller y jeter un œil ! je vais voir s'il est à la bibli (et la Route c'est génial!)

      Supprimer
    3. Je guettais ce roman (et rien sur les blogs) alors j'étais ravie de le voir à la bibli!!! Oui, fais plus qu'y jeter un oeil, tu verras...

      Supprimer
  10. je ne connais pas du tout cet auteur, je n'aime pas trop la SF mais si tu dis qu'il est bien, peut être au détour d'un rayon de la médiathèque???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur a choisi un décalage plus frappant, mais ne crains pas le côté 'imaginaire'. Oui tente la bibli (c'est là que je l'y ai trouvé)

      Supprimer
  11. Oui, oui, je sais, cela fait un petit moment que je me dis qu'il faut que je lise ce livre !

    RépondreSupprimer
  12. Déja noté ! Tu ne fais que renforcer mon envie. Il est dans les finalistes du Prix Orange.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon choix de ce prix Orange, alors! J'espère qu'il aura plus de visibilité, il le mérite.

      Supprimer
  13. Ouh, vilaine tentatrice que tu es ! Et hop, il est noté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta confiance, tu verras, tu verras...

      Supprimer
  14. Connais pas, ne connaitra surement jamais. Dommage mais on ne peut tout lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donne lui sa chance si tu tombes le nez dessus!

      Supprimer
  15. Un petit côté "planète des singes" pour le traitement des humains non ? Bon, moi c'est mon truc SF, anticipation, sinon je suis carniste et j'assume, et moyen écologiste dans l'âme, mais je peux lire sans mauvaise conscience. Puis comme je n'ai pas lu son précédent, je veux bien lire celui-là. Noté, mais bon, clairement pas pour tout de suite. Il y a les Anglais et Proust avant.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne te défile pas trop, ce bouquin est dans tes cordes, bien sûr (on ne te demande pas de virer vegan écolo, mais réfléchir ne fait pas de mal)

      Supprimer
  16. Si un tel roman peut sensibiliser à des comportements désastreux, il est bienvenu. Entre fable moderne et divertissement ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme le disait un autre billet (PrPlatypus) c'est du côté fable philosophique à la Montesquieu ou Swift. Je pense que vous aimeriez.

      Supprimer
  17. Ah mais je ne connais pas du tout, très tentant :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce roman m'a tellement plu que je suis ravie d'en parler, il semble qu'il soit passé trop inaperçu!

      Supprimer
  18. Je fiel voir sur le site de la biblio s'il y est !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il y est, n'hésite pas (et qu'en dit Dialogues, tiens?)

      Supprimer
  19. Réponses
    1. J'ai exactement le même problème avec le clavier, grrrr.

      Supprimer
  20. Si les Charybe aiment, on ne peut passer à côté. Bon, rien que ton commentaire me fait noter ce livre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^_^pour les Charybde.
      J'aimerais aussi beaucoup que ce livre fasse un beau chemin, il le mérite. Et il colle encore beaucoup à l'actualité, tiens.

      Supprimer
  21. ouais, comme tu dis, ça flingue ! une lecture prenante pour ma part

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Efficace, ce roman, l'auteur la joue finement ...

      Supprimer
  22. Dis donc c'est fou ce roman est parfaitement passé inaperçu...Il me semblait pourtant que les romans d’anticipation avaient la cote. Quoiqu'il en soit je note (en tête de liste même).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je connaissais l'auteur avec son premier roman (très bon) et je savais qu'un deuxième arrivait, alors merci ma bibli!
      Oui, il va falloir que les lecteurs s'agitent un peu plus, là!
      Anticipation, dystopie, comme on veut, mais bon, pas de soucoupes hommes verts et détails trop précis... C'est notre monde (à quelques détails près!)

      Supprimer
  23. Ca me tente énormément ! Je note aussi les veilleurs. Je vois que sur la vidéo est écrit Mollat. a-t-il présenté son livre dans la librairie ? Je suis déçue de l'avoir raté...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne peux te répondre, pour la video (oui je vois Mollat aussi)
      Essaie de mettre la main sur le roman, oui!

      Supprimer
  24. je te fais confiance parce que la thématique ne m'attire pas plus que ça.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est la façon de présenter qui est originale (et efficace)

      Supprimer
  25. En plus, l'auteur est cracounet à souhait (comment ça, ce n'est pas un critère objectif ^-^ ...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Né en 1983, et des photos encore plus cracounettes sur internet.
      Donc, en plus, il est intelligent, écrit bien et a du talent. Trop injuste, quoi. ^_^

      Supprimer
  26. Ah non, encore un titre à noter, tu exagères !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben oui, c'est la vie, Paulette... ^_^

      Supprimer
  27. Toujours pas lu le précédent ,comme le temps passe vite...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant l'auteur y met du sien, il prend son temps!

      Supprimer
  28. Impossible de rester indifférent, ce bouquin est vraiment brillant. Et fichtrement bien écrit, je suis d'accord ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il reste à lire son précédent, plus long, mais brillant aussi!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !