mercredi 7 juin 2017

Less than angels (Barbara Pym forcément)

Un mois anglais sans Barbara Pym, est-ce vraiment un mois anglais pour moi? No, definitively no! Et en VO, encore meilleur.

Less than angels
(Moins que les anges -paru en 1955)
Barbara Pym
virago, entre 2010 et 2014

Coup de coeur Auteur chouchou

"What was the point of living in a suburb if one couldn't show a healthy curiosity about one's neighbours?"
Et comme Papillon a remarqué le même passage, voici la traduction officielle
« A quoi bon vivre dans une banlieue si l’on ne pouvait manifester une saine curiosité vis-à-vis de ses voisins ? »

Après un démarrage virtuose mais peuplé de quasiment tous les personnages, l'affaire s'est décantée, et cette histoire où les anthropologues jouent bien des rôles principaux ou secondaires s'est révélée épatante et, tiens, touchante. En toute ironie british, bien sûr.

De retour de terre africaine, Tom retrouve ses amis Mark et Digby, eux en attente de moyens de partir aussi, et surtout son amie Catherine, pas anthropologue mais écrivant des romans légers, auquel le lie une solide affection. Il trouve pratique de vivre avec elle quand il se trouve en Angleterre, elle n'est pas aveuglée par l'amour réel qu'il lui inspire. Tom possède déjà un amour de jeunesse et va bientôt se laisser charmer par la jeune Deirdre, elle-même étudiante en première année.
Ajoutons les professeurs, et les inévitables dames célibataires, petites mains indispensables de l'Université, un anthropologue plus mûr, justement voisin des mère et tante de Deirdre dans la banlieue londonienne, et on a en gros tout le monde.

C'est un vrai bonheur de les voir évoluer, de temps en temps cela est vu sous l'angle de l'anthropologie, des petites touches permettent d'approfondir des différences sociales, le manque d'agent de Mark et Digby, la différence entre la mère et la tante de Deirdre, celle entre Mark et Digby, la vie calme de la banlieue anglaise de cette époque, avec une incursion dans la campagne et sa gentry. Tous sont vivants, attachants. Barbara Pym donne à connaître souvent leurs pensées, leurs espoirs, leurs chagrins, mais fort souvent mille petits détails parlent d'eux-mêmes. Encore une belle réussite!

Petit plus pour moi : Barbara Pym donne (page 59) des nouvelles des héros de Excellent Women . Laquelle Barbara Pym a travaillé à L'African Institut de Londres et connaît bien l'univers servant de cadre à son roman.
"And how much more confortable it sometimes was to observe it from a distance, to look down from an upper window, as it were, as the anthropologists did." La tante de Deidre observe justement l'anthropologue dans le jardin voisin, comme font les anthropologues...
Mois anglais chez lou et cryssilda


Pour les fans, voici une liste (merci wikipedia)
  • Comme une gazelle apprivoisée (Some Tame Gazelle) (1950)
  • Des femmes remarquables (Excellent Women) (1952)
  • Jane et Prudence (Jane and Prudence) (1953)
  • Moins que les anges (Less than Angels) (1955)
  • Une corne d'abondance (A Glass of Blessings) (1958)
  • Les ingratitudes de l'amour (No Fond Return Of Love) (1961)
  • Quatuor d'automne (Quartet in Autumn) (1977)
  • La Douce colombe est morte (The Sweet Dove Died) (1978)
  • Un brin de verdure (A Few Green Leaves) (1980)
  • Adam et Cassandra (Civil To Strangers) (écrit en 1936, publication posthume en 1987)
  • Crampton Hodnet [Id.] (roman écrit vers 1940, publication posthume en 1985)
  • Une demoiselle comme il faut (An Unsuitable Attachment) (écrit en 1963, publication posthume en 1982)
  • Une question purement académique (An Academic Question) (écrit en 1970-1972, publication posthume en 1986)

Les avis de Papillon, Mango

28 commentaires:

  1. A chaque mois anglais, je dois te faire un commentaire sur Barbara Pym (j'ai vérifié, on dirait que oui) que je dois toujours découvrir. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'y vais doucement, car elle a écrit une dizaine de romans, je fais durer, quoi...
      Cette année j'aurais deux billets! ^_^

      Supprimer
  2. Rien ne vaut un Barbara Pym ! Je ne participe pas au mois anglais cette année, mais je vais bien en trouver un à lire quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un Pym, ça ne se refuse pas. Il m'en reste à acheter (sinon, rien!) et en VO (donc vraisemblablement sur internet, oui, je sais...)

      Supprimer
  3. "Coup de coeur Auteur chouchou" j'adore :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait pareil avec Javier Marias. Bon, mes auteurs chouchous (sauf rares exceptions) sont plutôt des auteurs morts... Le dernier, Schoeman, et j'en suis mal remise.

      Supprimer
  4. pas traduit apparement sauf erreur de ma part grrrrr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais si, Papillon l'a lu!!! Titre : Moins que les anges. Après, c'est sûr que ça peut être compliqué à trouver...

      Supprimer
  5. J'ai découvert grâce à toi cette auteure si charmante ... à la sauce british donc avec des pointes de méchanceté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nan, nan, pas méchante, un peu ironique au douzième sous sol, mais elle aime ses personnages, ça se sent (même s'ils sont parfois ridicules)

      Supprimer
  6. Je viens d'acquérir Excellent Women de Pym, auteure découverte aux mois anglais passés... Hâte de la découvrir ! Et vive le mois anglais ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent Women vient de reparaître chez Belfond, en français. C'est celui-ci? Ou bien en VO?
      Oui, vive le mois anglais.

      Supprimer
  7. Toujours pas lu ! Il faut juste que je regarde si ma bibli le possède. c'est encore édité en français ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu auras de la chance si ta bibli le possède encore, c'est bien le problème. Je me demande pourquoi on ne réédite pas ses romans. Belfond vient juste d'en sortir un, collection Vintage, c'est un début.

      Supprimer
  8. toujours pas lu ! mais je peux lire en anglais ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je sais, et ça évite de galérer pour les trouver (même si moi je galère, obligée de commander en librairie, à 80 km; je pense à Internet...)

      Supprimer
  9. Y a t'il un ordre chronologique . Je tenterai bien en français ou en VO

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaie de les lire dans l'ordre de leur parution, et en VO, ça c'est mon challenge, mais je ne pense pas que ça aie d'importance. Parfois elle fait allusion à un autre de ses personnages dans un autre roman, mais sans plus. Juste un clin d'oeil au lecteur.
      Le plus difficile est de trouver ses romans, un vient de réapparaître, bonne nouvelle. Va aussi voir en bibli ou bouquinerie?
      Forcément, en VO, on les trouve plus facilement il me semble. Sauf si on habite un coin perdu, comme moi. ^_^

      Supprimer
  10. Bon, allez, pour le prochain mois anglais, je me case une Barbara Pym !;-) Cette année, c'est Agatha Raison qui lui est passée devant, je ne l'avais pas vraiment prévue comme une urgence de ce mois mais c'était une occasion à saisir (moins de 1 € sur Kindle) pour découvrir celle qui a tant fait parler les blogueurs l'année dernière. Sans ça, j'aurais bien essayé de caser cette fameuse (et visiblement chouchoute) Barbara !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Agatha Raisin, c'est très sympa et très détente, je ne la renie pas, mais ça tourne peut-être un peu en rond. Pym, c'est carrément génial, à chaque fois elle me bluffe (et juste avec du thé, des prêtres anglais et des célibataires...)

      Supprimer
  11. Pareil que A_girl_from_earth : jamais essayé cette auteur mais depuis le temps que j'en entends parler pendant le mois anglais, je lui fais une petite place dans celui de l'année prochaine ! (si je m'en rappelle d'ici là lol ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut noter (et surtout vérifier la disponibilité)

      Supprimer
  12. Je ne l'ai jamais lue. Je fais peut-être erreur, mais j'avais l'impression qu'il s'agissait de romans type Barbara Cartland.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais pas du tout du tout!!! La dame cache peut-être bien son jeu!

      Supprimer
  13. Pour moi également, Barbara Pym est mon chouchou.
    Bon week end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignore comment elle fait, mais pour moi elle est imparable!

      Supprimer
  14. Je viens aussi de lire un Pym, "Des femmes remarquables" (j'ai aussi lu ton billet sur celui-ci). Toujours un plaisir, cette auteur, je suis d'accord.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle me plait de plus en plus! J'espère tout lire (et dans l'ordre, c'est encore mieux)

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !