mercredi 13 septembre 2017

J'aime le sexe mais je préfère la pizza

J'aime le sexe mais je préfère la pizza
Chroniques
Thomas Raphaël
Flammarion, 2017



TOUT EST VRAI annonce la quatrième de couverture. Après trois romans plutôt romantiques feel good, Thomas Raphaël passe au 'je'. Que l'on se rassure, ce trentenaire semble avoir vécu sans gros traumatismes enfantins, dans une famille aimante pourvue de cousins et d'aïeux, et être passé par des émois amoureux, bref chacun peut s'y reconnaître.

Mais alors, pourquoi lire ce livre?
Si je dis 'plein de sensibilité et d'humour', ça ne va pas suffire. Pourtant c'est la vérité. Les histoires  racontées par l'auteur, dans un ordre pas vraiment chronologique, sont transfigurées par un humour au second degré bourré d'autodérision, dont la finesse fait mouche. Parfois aussi l'on sent un petit cœur aimant et plein de sensibilité battant sous le T shirt, et le lecteur est touché. Les amours plus ou moins à éclipses, les maladies, il connaît.

Alors on s'attache, à ce petit puis grand gamin, paraissant fragile, nul en sport en dépit des efforts de ses professeurs, traversant une version très personnelle de la crise d'adolescence, jouant au loto avec sa mère, ne sachant pas résister à sa cousine Karine, survivant à deux flops au lit, et partageant une maison avec des amis et une tripotée de loirs (un grand moment, ça).

Bref, un effet Cadbury certain, j'en aurais bien repris plus long; de ces chroniques.

Le rugby
" T'es content, Thomas? Vous venez de marquer un point!
- Quel point?
- T'as pas vu? Il vient de s'aplatir au sol avec le ballon.
- Ça marque un point quand on fait ça?
- Mais bien sûr, c'est le but du jeu.
- J'ai fait pareil, tout à l'heure, vous m'avez grondé.
- Tu étais du mauvais côté du terrain.
- C'était le même côté, je vous assure.
- Ça change à la mi-temps."

"Kat m'a envoyé le regard qu'on a d'habitude pour les machines à laver dans les déménagements."

"Ma mère a serré les lèvres, hoché la tête, avant de la pencher sur le côté, comme quand on se souvient qu'on doit aimer ses enfants inconditionnellement."

Réponses à quelques questions sur le site de l'auteur.

Je confirme, The Schartz-Metterklume method est bien le titre d'une nouvelle de Saki (mon exemplaire est en anglais)
Comme ce titre contient une apostrophe, il participe au Challenge sous la contrainte tout nouveau chez Philippe

46 commentaires:

  1. J'en ai un de l'auteur dans ma PAL depuis des années (offert par ma nièce). Je n'ai pas encore réussi à l'ouvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon. Profite d'un coup de mou, et ce sera une lecture parfaite!

      Supprimer
  2. Vrai : Se souvenir qu'on aime inconditionnellement ses enfants... On se le répète ; un mantra !!!
    Puis les subtilités du rugby ne sont pas évidentes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y ai jamais compris grand chose non plus. A part le haka, mais c'est ailleurs.

      Supprimer
  3. Jamais entendu parler ! amusant, mais je ne suis pas assez attirée par le sujet ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des souvenirs mis en scène de façon vraiment drôle et sensible : moi j'aime toujours!

      Supprimer
  4. Le titre est énorme... Merci pour ce partage, je me le note quelque part!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le titre! Ce n'est pas ce que j'ai préféré, mais peu importe, le contenu m'a énormément plu.

      Supprimer
  5. Je déteste ce genre de titre "humoristique" (comme le fakir Ikea et autres) mais ce que tu dis du contenu me tente énormément.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oublie le titre (moi non plus je ne suis pas fan); mais quelque chose me dit que tu aimerais beaucoup beaucoup le contenu!

      Supprimer
  6. Pas vraiment tentée, même si j'aime beaucoup le titre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi c'est l'inverse, j'ai vraiment aimé le contenu, le titre est marrant mais peut déconcerter.

      Supprimer
  7. J'avais tenté la lecture d'un de ses précédents romans mais ça ne m'avait pas plu du tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là il passe aux souvenirs perso, mais par le biais de l'autodérision sympathique. Cela se passe bien pour moi!

      Supprimer
  8. Ouais le titre... too much. Ceci dit moi j'aime la pizza mais préfère le sexe... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un poil too much, oui, mais comme le contenu est bien, ça me va.

      Supprimer
  9. Voilà une bonne manière de commencer ce nouveau challenge ! Je vais aller m'y inscrire aussi :-)
    Un peu d'autodérision ne nuit pas, et ce roman, pas temps de pluie diluvienne, me semble proposer un bon remède à la grisaille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est tombé pile poil au bon moment pour moi! J'ai aussi lu sauveur et fils, bref tu vois comment je soigne le temps moche.

      Supprimer
  10. Déjà ! T'es rapide, dis donc !
    Le titre attire le regard. Qu'on aime ou pas, c'est une façon d'accrocher le lecteur.
    Merci pour cette première (je suis sûr qu'il y en aura d'autres) participation à mon challenge 34e du nom !
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lu la semaine dernière, et un autre approche! Pour une fois, c'est vraiment un challenge facile (ou alors c'est bien tombé)
      Bonne fin de semaine à toi aussi!

      Supprimer
  11. Tu me donnes bien envie ! Il est gros ce bouquin ?
    A lire dans les transports en communs ou en lieux public, histoire de pêcho et le resto et la suite ! LOl !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 260 pages! Pile pour toi. ^_^
      Heu je ne sais pas si ton programme va se réaliser ainsi. Mais ces histoires courtes seraient parfaites pour les transports en commun. Et engager la conversation (non mais t'as pas honte? !^_^)

      Supprimer
  12. je ne le lirai pas mais le titre vaut son pesant de cacahuètes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même pas pour un joli moment? Mais je t'accorde que le titre est visible!

      Supprimer
  13. Et bien moi j'aime la pizza, mais je préfère le sexe... Chacun son truc :-) (Goran : http://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On attendait le 'dérapage', merci merci! ^_^ (je rigole devant mon écran)

      Supprimer
  14. A priori le titre.. euh! ne m'aurait pas tentée mais ce que tu en dis rend le personnage sympathique. Et j'aime bien les extraits surtout la mère se souvenant qu'il faut aimer ses enfants inconditionnellement.. cela a dû m'arriver parfois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le livre est bourré de petites phrases pleines d'humour, alors on oublie vite le titre un poil trop accrocheur.

      Supprimer
  15. A propos du titre, je dirais que cela dépend surtout de la garniture, mais là j'avoue ce n'est pas très faim.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'importe quoi... ^_^ Bon, tu es pardonné!

      Supprimer
  16. je vois que ce titre fait parler de lui . c'est sans doute dommage pour le livre de souvenirs plutôt tendres non?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas moi (et peut-être pas l'auteur) qui ai choisi le titre... Sinon, je penserais plutôt à Delesalle pour ce type de souvenirs (j'ai bien aimé Un parfum d'herbe coupée)

      Supprimer
  17. Un effet Cadbury ? Quel rapport avec la pizza ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Référence à la (vieille, tu n'étais peut-être pas née?) publicité Cadbury. Oups, 1976!
      https://www.ina.fr/video/PUB3212621126

      Supprimer
  18. La vie commence à 20h10 m'avait vraiment beaucoup amusée, je sens que je lirais ce livre avec plaisir aussi !

    RépondreSupprimer
  19. J'allais contré de suite que les romans "je", surtout français, bof, quoi, en plus j'ai déjà lu cet auteur quand il faisait du feel good assumé, et c'était très bof, mais j'avoue que tes extraits donnent envie.;-) Bon, lors d'un prochain voyage peut-être, en train ou dans l'avion.:-) Et dis donc, ça y est, t'as déjà dégainé pour le challenge contrainte, pfiou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te signale que c'est paru chez Flammarion. ^_^ Tu peux tenter. Ce n'est pas un roman (enfin, je pense) et c'est vraiment sympa à lire, je l'ai dévoré. Je pense que le séjour avec les loirs, ça te plairait...
      Lu avant le lancement du challenge, d'ailleurs en ce moment je tombe sur plein de titres qui vont correspondre!

      Supprimer
  20. J'adore le titre, et ta citation avec la mère qui penche la tête ! Je le note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plein de petites notations de même veine (mais je n'ai pas tout raconté!!!)

      Supprimer
  21. Je suis en train de la lire. Je vois que nous avons les mêmes saines lectures. Des bises.

    RépondreSupprimer
  22. J'ADORE le titre !! Parfois c'est tellement vrai... :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma foi, c'est un sujet de discussion (vous avez 4 h)

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!