vendredi 22 septembre 2017

Jusqu'à l'impensable

Jusqu'à l'impensable
The crossing
Mickael Connelly
Calmann Lévy, 2017
Traduit par robert Pépin

Harry Bosch, notre enquêteur californien préféré, s'est vu obligé de demander la retraite, il retape une vieille Harley, mais on sent que ça ne va pas lui suffire longtemps. Justement son demi-frère Mickey Haller, avocat de la défense travaillant dans une  Lincoln, s'affirme sûr que l'un de ses clients est innocent. Ce dernier, Da Quan Foster, ex-membre de gang rangé des mécaniques, est accusé d'un meurtre violent, et son ADN est retrouvé sur les lieux (y compris le corps de la victime). Haller demande l'aide de Bosch, pour qui passer du côté de la défense après toute une vie à s'acharner côté accusation est une trahison pure et simple. Il demande à réfléchir et accepte (sinon on aurait eu du mal à obtenir ce roman), considérant que si Foster est innocent, c'est qu'un misérable assassin est dans la nature, et ça, Bosch ne le supporte pas!

Bosch n'est plus en service officiellement, mais se débrouille tout de même; nous sommes aux Etats Unis, donc il a toujours une ou deux armes en sa possession. D'ex-collègues acceptent de l'aider 'sous le manteau', et finalement ne pas avoir de hiérarchie ou de collègues à gérer, ce n'est pas plus mal.

Voir Bosch éplucher un livre du crime (les pièces officielles) est un vrai bonheur, et il mettra la main sur un détail qui a son importance, détail qui fera tout basculer. Un bon opus, sans triche (le lecteur avance au même pas que Bosch)(et même un peu en avance puisqu'on suit deux flics ripoux en même temps); et sans fausse montée d'adrénaline, l'intellect et la réflexion du lecteur étant plus sollicités que ses nerfs. Redoutablement efficace et intelligent, moi ça me plait.

Les avis de

Double apostrophe, donc Challenge Lire sous la contrainte  chez Philippe




36 commentaires:

  1. Les amateurs et amatrices de polars ne sont jamais déçus (es) par cet auteur . Même moi qui en lit peu j'aime bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il correspond à ce que j'aime : de l'humanité, de l'intelligence, un côté reportage parfois, et pas de détails gore...

      Supprimer
  2. Oui un très bon opus bien mené ! J'espère que l'on va avoir quelques autres bons récits comme celui-là avec Bosch retraité (hyperactif le retraité...;-) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis toujours ravie de lire Connelly, je crois qu'aucun ne m'a échappé (même si pas toujours de billets). Oui, en général les retraités n'ont pas assez de jours dans la semaine. ^_^

      Supprimer
  3. billet tentant, j'ai justement envie d'un polar mais un autre m'attend!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lis donc cet autre, mais n'oublie pas ce dernier, il est bien!

      Supprimer
  4. Efficace et intelligent, c'est ça ! J'aime bien en lire de temps en temps, quand ils sortent en poche. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici la bibli a fait le travail. Sinon, oui, en poche c'est parfait. Transportable, à relire, c'est bien.

      Supprimer
  5. Je les rachète pour les lire dans l'ordre, donc encore loin de cet opus mais contente de savoir qu'il est bon !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je les ai tous lus plus ou moins dans l'ordre, mais c'est bien mieux dans l'ordre, car la vie privée de Bosch et son évolution de carrière, même si elles ne sont pas l'essentiel de ces romans, sont intéressantes à suivre.

      Supprimer
  6. L'intellect du lecteur sollicité : alors ce polar est pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je déteste qu'on me fasse peur en me prenant pour une bille, quoi. ^_^

      Supprimer
  7. Aaah il faut vraiment que je lui fasse une petite place à cet auteur !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est temps! Tu vois, il est déjà à la retraite, depuis le début de la série. ^_^

      Supprimer
  8. Heureux de voir qu'après un passage dans la routine, Connelly a retrouvé la recette depuis 2 ou 3 ouvrages. Vivement le poche..

    RépondreSupprimer
  9. Double apostrophe encore une fois ! J'aurais dû mettre cette contrainte ! Bravo et merci pour cette nouvelle participation à mon challenge.
    Je n'ai lu qu'un livre de cet auteur, je pense, et il y a très longtemps !
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, pas trop de contraintes! Je vais bientôt me calmer. ^_^
      Un auteur auquel tu pourrais revenir.

      Supprimer
  10. Pff mais t'es trop forte avec les apostrophes !! Bon, moi Connelly ce n'est pas trop mon créneau, je n'ai lu que Le poète mais ça m'a suffit. Tu me tenterais presque avec ce roman-ci pourtant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même pas fait exprès, je voulais ce livre depuis des mois (et hop, vu sur le présentoir!)
      Le poète est quasiment à part dans son parcours, mais tu fais comme tu veux. J'aime bien ces polars où on a le temps de comprendre, de relier les fils, d'en apprendre sur les procédures, et où ne flotte pas un vent de malaise oppressant.

      Supprimer
  11. Ah ces gens qui prennent leur retraite mais ne peuvent pas s'arrêter de travailler ! Il faudrait que je fasse la connaissance d'Harry Bosch, mais est-ce bien raisonnable ; je pourrais être tentée de lire toute la série.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, Bosch demeure policier, et un prof demeure prof, je le sais bien. Les semaines n'ont pas assez de jours...
      Ce serait raisonnable, ça se lit bien, et puisque Wallander est parti...

      Supprimer
  12. Suis pas une lectrice de polars, et donc je n'ai jamais lu cet auteur, j'essaierai peut-être un jour, j'ai bien essayé Vargas, cet été...

    RépondreSupprimer
  13. C'est toujours un plaisir de retrouver Harry, je suis comme toi un rien fan et j'ai aimé les derniers opus mais là la retraite !! mazette ça a du lui faire un choc
    je le lirai certainement en poche quand il sortira

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a dû la prendre sinon il sera retrouvait sans salaire, bref, encore toute une histoire...
      Un bon opus.

      Supprimer
  14. Bonjour Keisha, moi qui n'ai pas suivi une enquête d'Harry Bosch depuis longtemps, pourquoi pas? Merci. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours de la belle ouvrage. Bon dimanche à toi aussi.

      Supprimer
  15. Un auteur que je n'ai toujours pas lu c'est grave !!

    RépondreSupprimer
  16. Un policier efficace, de temps en temps, c'est agréable

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui plus est bien fait et sans détails destinés à faire peur...

      Supprimer
  17. Je l'adore ! J'en ai lu pendant les vacances. J'ai hâte de continuer !

    RépondreSupprimer
  18. Pfffff, je n'ai pas encore eu le temps de faire une quelconque lecture pour ce challenge... Et voilà que tu arrives avec une aventure de ce cher Harry. C'est pas bien de tenter les copinautes comme ça !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh noooooon, je t'aide juste pour le challenge! ^_^

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!